Amendement n° 40

Non soutenu

< Amendements en 1ère lecture à la commission de lois de l'Assemblée >

Amendement de Mme Danièle Obono

ARTICLE 15

Titre

Compléter cet article par l’alinéa suivant :

« IV. – Toute dérogation prévue au III doit faire l’objet d’une validation par le juge des libertés et de la détention, dans un délais de 72 heures, qui s’attachera à vérifier le respect de la procédure et des libertés individuelles. »

Exposé sommaire

Le Groupe de la France insoumise est attaché au respect de l’équilibre des pouvoirs et considère qu’une autorité administrative indépendante ne doit pas exclure un contrôle par une autorité judiciaire et ce afin de renforcer le caractère légitime des dérogations que cette autorité peut prononcer.

Afin de garantir le respect des libertés individuelles, il apparaît donc important de permettre à une autorité judiciaire, gardienne des libertés individuelles au titre de l'article 66 de la Constitution, de venir équilibrer le dispositif mis en place par ces dérogations.

Cet amendement vise donc à établir un tel contrôle a priori effectué par le juge des libertés et de la détention afin d’assurer un équilibre entre les exigences de l'action administrative et celles de la protection des droits fondamentaux.

< Amendements en 1ère lecture à la commission de lois de l'Assemblée >