15.

< Avis du Conseil d'État >

La deuxième modification concerne le secret professionnel opposable aux membres ou agents de la CNIL dans l’exercice des contrôles, qui fait l’objet d’une définition plus précise à laquelle souscrit le Conseil d’Etat.

< Avis du Conseil d'État >